Comment choisir sa lame de scie à ruban ?

Tout comme n’importe quel outil, une scie à ruban a besoin d’entretien. Parmi les plus incontournables, il y a le remplacement de la lame de scie. Lorsque celle-ci est usée, il est possible de commettre des erreurs lors d’une coupe, ou qu’elle prenne du temps à couper, voir n’y arrive plus. Au fur et à mesure qu’une lame de scie à ruban usée reste utilisée, cela pourrait finir par abîmer tout l’appareil. Et afin d’éviter la catastrophe, il faut songer à remplacer cette lame. Mais pour de nombreux utilisateurs, choisir sa lame de scie à ruban n’est pas une mince affaire. Beaucoup de paramètres doivent être considérés afin de trouver un modèle tout à fait adapté à son type de scie, ainsi qu’aux travaux prévus.

Les caractéristiques d’une lame de scie à ruban

La lame d’une scie à ruban est connue pour sa précision remarquable permettant de couper différents matériaux tels que différentes essences de bois. Cette lame est dotée d’une grande polyvalence, permettant ainsi de réaliser différents styles de coupe, qu’on parle de coupe droite, arrondie ou oblique. Le terme « ruban » définit son apparence qui assimile la forme d’un ruban métallique pourvu de dents dont les orientations peuvent être variées. La lame de scie à ruban se décline actuellement en plusieurs variétés, selon le modèle de la scie et du matériau utilisé pour sa fabrication. Cependant, cette dernière est réputée pour être extrêmement solide, à l’exemple de la lame de scie à ruban Metabo. Ce type de lame est désormais incontournable dans différents ateliers, car elle facilite considérablement les travaux de coupe de précision.

Quand faut-il remplacer la lame de scie ?

Une lame de scie à ruban doit être remplacée une fois qu’elle est usée. La denture qui commence à être émoussée est en principe le premier symptôme qui indique que la lame commence à se détériorer. Certes, il est encore possible de l’affûter avant chaque utilisation, cependant, l’épaisseur et la longueur de la denture commencent à devenir inadaptées. Les coupes deviennent moins profondes à cause des dents qui se raccourcissent après chaque affûtage, mais peuvent aussi céder à tout moment en raison de la diminution d’épaisseur. Même la lame pourrait rompre à tout moment, et cela représente un risque majeur pour l’utilisateur. La raison pour laquelle, le remplacement est une meilleure option une fois que la lame présente des défauts.

Être attentif à la nature du matériau de la lame

Comme on l’a mentionné ci-dessus, la lame de scie à ruban est réputée pour être extrêmement solide. En effet, le fait qu’elle soit présentée comme un ruban n’est pas une raison pour qu’elle manque de résistance. Mais il faut aussi savoir que pour s’adapter à différentes tâches, elle a aussi été fabriquée à base de différents matériaux. En principe, il existe trois types de matériau qui servent à la fabrication de lame de scie à ruban :

– L’acier est le plus commun du marché. Les lames en acier sont abordables et facilement accessibles depuis des magasins d’outillage et de bricolage. Cependant, elles ne sont pas aussi solides, mais sont aussi plus légères. Par conséquent, elles peuvent tourner plus vite et permettent de réaliser des coupes rapidement.

– Le carbone est un autre matériau qui confère une meilleure résistance à une lame de scie à ruban. Les lames en carbone sont principalement prévues pour un usage intensif, et sont très résistantes à l’échauffement.

– Les lames Bimétal sont connues pour offrir une grande polyvalence, étant donné qu’elles peuvent couper n’importe quel matériau, et sont également très résistantes.

Choisir la lame en fonction de sa largeur et de sa longueur

La largeur et la longueur sont d’autres paramètres qu’il faut considérer pour bien choisir une lame de scie à ruban. La considération de la largeur est très importante, car une lame trop large et épaisse n’est tout simplement pas utilisable. Il faut veiller à ce que la largeur d’une scie ne dépasse pas celle de la jante de la scie à ruban pour que la lame convienne. La longueur en revanche n’est pas forcément un point à considérer. Cependant, une lame bien longue peut être aussi pratique, lorsqu’une partie de la denture est abîmée. Ainsi, il suffit de couper cette partie et de réajuster la lame sur la bonne partie, là où les dents sont encore optimales. Cela implique donc l’achat d’une lame d’une longueur d’importante. De cette manière, on n’est pas obligé de remplacer la lame à chaque fois que des dents se détériorent.

Choisir la denture selon les travaux prévus

La denture est le dernier élément à considérer avant d’acheter une lame de scie à ruban. Le choix de la denture dépend uniquement des travaux qu’on souhaite réaliser. Par exemple, il est possible d’opter pour un modèle en gencive lorsqu’on envisage de scier des panneaux revêtus ou si on a prévu de faire un chantournage. Il existe aussi des lames de scie sans denture qui sont idéales pour des travaux de meulage. Des modèles dotés de denture vague sont aussi adaptés pour le fraisage. Mais il ne faut pas non plus oublier les performances de la lame de scie à ruban dans le domaine de la découpe et du sciage. De plus, si les matériaux à découper sont extrêmement solides et épais, il faut opter pour une lame à denture en crochet. Les projets de délignage par contre préfèrent une lame à denture triangulaire couchée.

Comment bien choisir sa toupie à bois

Polyvalente, une toupie à bois offre de nombreuses possibilités. Vous pouvez y placer des fers, des fraises ou un porte-outil. Obtenir des pièces de précision pour l’ébénisterie ou les travaux de charpente deviendra alors plus facile. Les constructeurs proposent de nombreux modèles sur le marché. Connaître les différents critères facilite le choix d’un outil approprié.

Une puissance adaptée aux travaux

La puissance influence la vitesse de rotation de l’arbre, elle conditionne également la profondeur de passe. On peut diviser les toupies à bois en deux catégories : celles situées entre 1400 et 2200 watts et celles supérieures à 2200, mais restant sous les 4000w.

La première convient à tous les types de bois, même les essences très dures. Néanmoins, il est mieux de limiter la hauteur des passes. En effet, elle n’est pas adaptée aux grosses sections ou un gros volume de bois très dur.

Si vous êtes un professionnel, quelle que soit la taille de votre entreprise, une toupie à bois ayant une puissance supérieure à 2200W est recommandée. Elle est suffisamment puissante pour les travaux à la chaîne et les grosses sections.

La présence d’une protection thermique est indispensable. Ce dispositif arrête la machine en cas de surchauffe et lui permet de se refroidir tranquillement.

La vitesse de rotation, un élément important

La vitesse de rotation d’une évolue en fonction de la gamme. On peut la régler de manière électronique ou mécanique en vue de l’adapter aux types de travaux à réaliser.

Les machines d’entrée de gamme possèdent une ou deux vitesses de rotation. Elles réussissent les tâches essentielles. Les dispositifs plus performants comportent trois à cinq vitesses. Vous pouvez alors spécifier le nombre de tours selon vos besoins. Enfin, les toupies haut de gamme effectuent un réglage continu.

Indiquer la bonne vitesse est nécessaire. Trop lente, elle augmente les risques de rejet. Par contre, des tours extrêmement rapides détruiront les outils.

Choisir une table en fonction de l’espace disponible

Vous trouverez sur le marché une longueur allant de 500 à plus de 1200 mm. Lorsque la table est longue, vous pouvez travailler sur des pièces très longues. Le choix repose ainsi sur les dimensions de votre atelier. Néanmoins, il est nécessaire de prévoir un espace de circulation pour que vous puissiez manœuvrer efficacement.

Contrairement à la longueur, une table trop large n’est pas indispensable. Les constructeurs vendent des machines ayant une dimension de 300 à 700 mm. Une bonne largeur facilitera le réglage et le changement d’outil.

Des rallonges et des élargisseurs vous permettent d’obtenir la dimension souhaitée.

Alu ou acier, des avantages différents

Une fonte d’aluminium est facile à transporter. Cette matière améliore la résistance à la corrosion. Cependant, elle est très sensible aux chocs et les objets pointus comme les clous risquent de causer des dégâts importants.

Une fonte d’acier offre plus de stabilité et réduit les vibrations. Néanmoins, son poids limite les déplacements.

L’ouverture de la table, une information essentielle

Deux chiffres indiquent l’ouverture de la table : le diamètre maximum de l’outil lorsque vous travaillez par en –dessous et le diamètre dans le carter du guide, lors des travails par au-dessus.

Trois configurations sont disponibles sur le marché : 130 – 150 mm, 180 – 200 mm et 250 – 320 mm. Le prix augmente à mesure que l’ouverture est plus grande. La troisième catégorie est adaptée à tous les types de travaux.

Les éléments améliorant la sécurité

Un bouton d’urgence afin d’arrêter immédiatement la machine si un problème survient. Il doit être placé à un endroit facilement accessible.

Le protecteur plaque la pièce à usiner contre le guide. Sa présence élimine les risques de déviation et constitue une protection pour les mains.

Comment créer une table à langer pour votre enfant ?

La table à langer est un des accessoires indispensables qui doivent se trouver dans la chambre de votre bébé. Si vous êtes doué en bricolage, la création d’une table à langer est à votre portée.

Tout savoir de la table à langer

A quoi sert une table à langer ? C’est la question que se posent de nombreux parents préparant l’arrivée de leur bébé ou ceux qui n’ont pas encore acheté cet accessoire pour leurs enfants. La table à langer est en fait une table installée dans la chambre de bébé, servant à le changer après le bain ou tout simplement pour l’habiller. Elle peut vous servir à installer un nid d’ange lorsque vous devez emmener votre bébé en déplacement. Certains parents achètent avec la table, si ce n’est pas fourni, un matelas à langer. Celui-ci peut être proposé indépendamment de la table à langer. Il apporte plus de confort à la table. De plus, le matelas est pratique car vous pouvez l’emporter partout et y poser votre petit ange pour l’habiller. Il est possible d’assortir la table et le matelas si vous vous souciez de la décoration de chambre de votre bébé.

La création d’une table à langer

Pour créer une table à langer, il serait plus facile de transformer un meuble déjà existant. Par exemple, vous pouvez prendre une commode qui ne vous sert plus. Voici comment réaliser la transformation de la commode en table à langer en quelques étapes :
• Fabriquer la structure
• Procéder à l’uniformisation
• Les finitions : opter pour une teinte douce, c’est parfaitement adapté pour la chambre de votre bout de chou. N’hésitez pas à peindre tout le contour du plateau pour un rendu excellent.
Il faut sécher entièrement avant de l’installer dans la chambre de votre enfant, l’odeur de la peinture est mauvaise pour la santé et peut être désagréable.
Il est aussi possible de fabriquer une table à langer murale, une table à langer pour baignoire ou une table à langer classique en s’inspirant des modèles disponibles en magasins ou en ligne. Il suffit de trouver des tutos et des vidéos supplémentaires sur Internet pour réussir.

Choisissez la sécurité privée pour éviter les actes de combriolage

La sécurité est un problème majeur, surtout de nos jours quand on devrait accorder plus d’attention à ces crimes qui violent notre propriété. Effectivement, ce sont les données statistiques collectées par Eurostat, l’Office statistique de l’Union Européenne, qui révèlent la tendance non à la baisse, mais à la forte hausse à propos de cambriolage dans l’appartement.

Dans l’article “Statistiques de la criminalité”, EUROSTAT déclare: «Les cambriolages sont définis comme l’intrusion par la force dans la maison afin de prendre possession des choses d’autres personnes. Dans l’UE-28 entre 2007 et 2012, les actes de cambriolage ont augmenté de 14% ». Sans doute, l’environnement global difficile de la crise économique et la perspective d’un avenir instable a largement contribué à la baisse de la sécurité dans l’Union européenne; c’est toujours l’EUROSTA qui note que, bien que le nombre de policiers soient resté stable, il y a eu une augmentation constante du nombre de détenus. Alors, comment le citoyen ordinaire peut surmonter ce manque croissant de sécurité?

En fait il suffit de très peu et un très bon exemple est l’achat d’un système d’alarme valide pour sa maison. Les nouveaux systèmes de sécurité pour la maison sont beaucoup plus sophistiqués que dans le passé et également beaucoup plus fiable.
Une technologie évoluée ne veut pas dire impeccable, en fait, il est nécessaire de comprendre qu’il existe des techniques insaisissables que les voleurs les plus expérimentés connaissent très bien. Pour cette raison il est important de ne pas être fou des experts en sécurité! Par exemple, peu de gens savent qu’un voleur peut se cacher derrière un parapluie et ne pas être détecté par un radar infrarouge. Peu de gens le savent, mais qui veut se faufiler dans votre maison le sait bien!! Et il y a mille autres astuces inconnues aux gens ordinaires ; Pour cette raison, il est important d’être suivi par un véritable expert lorsque vous voulez vraiment protéger votre maison.

Acheter un système d’alarme sur Internet ne signifie pas renoncer au professionnalisme

Dans l’ère de l’Internet, il est très facile de trouver directement en ligne l’alarme qui convient à notre cas. Il est important, cependant, de ne pas se laisser trompé par la multitude d’offres présentes sur Internet, où on peut trouver beaucoup de produits à des prix attractifs, mais de qualité douteuse; méfiez-vous des prix trop bas, il est important de choisir avec beaucoup de sagesse ceux à qui on va confier la notre sécurité.

Pour les mêmes raisons décrites ci-dessus, il est inutile de fouiner de fierté et de croire qu’en plaçant 2 caméras dans votre maison, vous serez en sécurité!! Acheter un Kit d’alarme «chinois» avec l’unité de commande et des capteurs, sécurisera votre maison ou votre magasin? Pensez-y, car il peut arriver que nous n’aurons pas une seconde chance..

En ligne par exemple, il est possible de consulter les experts d’AlarmeMaison.biz, de vrais spécialistes dans les systèmes de sécurité, avec une expérience de plus de 30 ans, qui fournissent dans toute l’Europe les derniers systèmes anti-vol d’une qualité certifiée.
Mais il y a beaucoup plus sur leur site web, par exemple vous pouvez, dans un cadre entièrement gratuit, communiquer avec leur service technique qui sera en mesure d’étudier avec vous vos besoins de sécurité, vous conseiller sur ce qui est vraiment nécessaire de prévoir et comment structurer en autonomie la sécurité des instalations.
Après avoir examiné vos besoins et étudié les meilleures possibilités, les techniciens de AlarmeMaison.biz vous fourniront le système d’alarme déjà programmé, testé et pré-câblé et avec une liste d’instructions de base grâce à laquelle vous serez en mesure de le monter tout en autonomie dans votre maison. Ne pas avoir peur si vous rencontrez des problèmes lors de l’installation, leur service d’assistence s’est prouvé très reactif et efficace, le véritable point fort de ce service innovant.

Equiper votre maison avec un système d’alarme efficace est pas si compliqué.

En conclusion, ne pas avoir peur, la sécurité est vraiment à la portée du Web.

Un professionnel de la pose de fenêtre pour l’étanchéité de votre maison

Peu importe la forme du toit, son étanchéité est indispensable pour le confort des occupants d’une maison. En plus de ce dernier, ce sont vos fenêtres qui doivent respecter certaines normes afin de bien isoler votre habitation.

Vérification de l’étanchéité : une procédure importante

Une à deux fois par an, vérifier l’étanchéité de la toiture est essentiel pour déceler les problèmes d’infiltration, de moisissure, de courant d’air, etc. Certaines parties nécessitent un contrôle minutieux : arêtiers, faîtages, saillies et fixation des tuiles. La vérification se fait normalement à partir de l’intérieur en inspectant la charpente qui pourrait s’affaisser ou se déformer.

Vous pouvez aussi faire appel à votre professionnel pour vérifier vos fenêtres. L’étanchéité de ces dernières est très importante. Si vous voulez les changer, faites appel à un véritable spécialiste de la pose de fenêtres dans le Haut-Rhin.

Étanchéité à l’air et à l’eau

Une toiture doit permettre à l’air de circuler tout en ayant des qualités thermiques bien efficaces. Elle doit également présenter une bonne isolation à l’eau. Par ailleurs, ces deux éléments sont complémentaires. En effet, pour éviter que des moisissures apparaissent ou que de l’eau se condense sur le plafond, un peu d’air en circulation est nécessaire. Le choix du matériau du toit (tuile, ardoise, zinc, etc.) et la pose d’un revêtement empêchant la pluie de s’infiltrer sont donc d’une importance capitale.

Dans le cas des constructions les plus modernes, un secteur clé concerne les toitures terrasses. Ces dernières, plates, ont besoin d’un traitement adapté. Si vous voulez opter pour ce type de toiture, il est essentiel de faire appel à des spécialistes dans ce domaine. Une intervention de qualité vous permettra d’obtenir une terrasse soignée, propre et étanche. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous renseigner sur l’étanchéité d’une toiture terrasse.

Étanchéité et efficacité énergétique

Des études démontrent que le toit est la première source de fuite de chaleur dans une maison (30 à 40 % de la chaleur produite par le chauffage, en moyenne). Un dispositif d’étanchéité pour toiture doit ainsi s’accompagner d’une isolation thermique efficace. Différentes techniques permettent d’en installer une sur la toiture : par l’extérieur en le posant entre le toit et la charpente ou par l’intérieur, sous cette dernière. L’inconvénient de cette deuxième méthode est l’exposition de l’ossature de la toiture aux variations de température et à l’humidité. Le toit n’est, cependant, pas l’unique source de fuite de chaleur dans la maison. L’isolation des murs, des fenêtres et du sol est très importante.

L’utilisation du bois flotté pour sa décoration intérieure

L’utilisation du bois est évidemment au cœur de la problématique de l’ébénisterie, et s’avère de plus en plus utilisé comme matière de décoration pour les appartements et pour les maisons.
En particulier, on note un retour en force de l’utilisation du bois flotté qui vient s’inscrire totalement dans la volonté d’utiliser des matériaux écologiques avec une certaine touche d’esthétisme indéniable. En effet, l’utilisation du bois flotté possède des caractéristiques très intéressantes pour toutes les personnes qui sont sensibles à la question écologique en plus d’être esthétiquement très réussi. Rappelons que le bois flotté participe par ses caractéristiques au biotope et qu’il est par exemple utilisé par les oiseaux pour créer des abris.

boisfloté
Quelques remarques sur le bois floté:
1. On a pu remarquer, toutes celles et ceux qui s’intéressent à l’univers de la décoration avec le bois, que de nombreux célèbres créateurs ont commencé à utiliser le bois flotté en multipliant les créations par exemple avec des tables en bois flotté ou des étagères en bois flotté.
2. Ce qui est intéressant avec l’utilisation du bois flotté, c’est qu’il est très facile à utiliser pour les particuliers qui voudraient se lancer dans des créations avec cette matière. Aussi, il existe bon nombre de tutoriels qui vous expliqueront comment monter une étagère avec du bois flotté mon corps une commode sachant qu’en plus cette matière est relativement peu chère.

Besoin de conseils pas cher en matière de rénovation ?

qsfazd2

Vous souhaitez acheter une maison ancienne, un peu éloignée de tout, car vous aimez être tranquille avec votre famille. Mais malheureusement il y’a plusieurs problèmes de plomberie. Comment faire ? Il est conseillé dans une situation pareille de contacter une entreprise de dépannage travaux rénovation qui propose plusieurs services de qualité. En effet, rénover une ancienne maison est une bonne idée car tout ce qui est ancien demeure original malgré l’usure du temps !

En revanche, avant d’entamer ce genre de projet il faut suivre quelques conseils et démarches suggérés par un spécialiste et connaisseur dans le domaine. Bref, pour tout besoin de rénovation appartement, vous pouvez cliquer ici, pou découvrir les différents travaux de rénovation réaliser.

Qui contacter pour réussir une rénovation de sa maison ?

Vous ne savez pas quel type de service choisir ? Entre la rénovation immobilière intérieure : carrelage, électricité, plomberie, parquet, plâtrerie, faïence, peinture et encore dans l’habitation il y’a tout un travail à faire, ne vous inquiétez pas car les plombiers s’engagent de prendre en charge toute la tâche et essaye de trouver les meilleures solutions pour vous tout en travaillant en respectant les normes du métier.
De toute évidence vous pouvez compter sur la compétence et le savoir faire des nos techniciens professionnels ! Ces derniers utilisent des machines à parquet testées et réussies pour gagner plus de temps dans les travaux et pour la bonne qualité bien évidemment. En plus les experts ponceurs sont des spécialistes en matière de rénovation maison sur Paris travaillant sérieusement pour assurer la satisfaction des clients en leur offrant plusieurs services variés en matière de rénovation. Enfin des plombiers à votre disposition et sont là pour répondre à tous les appels.

Optez pour une nouvelle salle de bain neuve

Il est évident que la rénovation salle de bain est une très bonne décision mais tout de même il y’a certaines mesures à prendre en considération à savoir des appliques design, revêtement pour baignoire et autres joints décoratifs. En somme une salle de bain bien rénovée à travers une installation de tout un équipement bien installé comme installation lavabo et douche. Pour en savoir plus sur les prestations proposées par la société veuillez remplir un formulaire de devis en ligne qui sera gratuit rapide et personnalisé.

Par conséquent, si vous faites appel à une société spécialiste, elle sera en mesure de vous rénover votre maison que ce soit de l’extérieur de l’intérieur ou les deux si cela est nécessaire ! Bien sûr, tout cela dépend du choix des clients et du service qui répond le plus à ses attentes. Par ailleurs, pour réussir votre rénovation il y’a des experts et techniciens en isolation rénovation ils sont hautement certifiés et expérimentés ayant reçus une formation professionnelle dans le but de garantir des résultats efficaces, durables et satisfaisants à tous les clients.

Carrelage intérieur : quels matériaux et couleurs ?

exemple-de-beau-carrelage-dinterieurLe carrelage est l’un des revêtements de sol les plus choisis en intérieur. Il allie modernité et facilité d’entretien. En plus d’être facile à poser, il est résistant à l’humidité, aux rayures et aux chocs. Il permet de créer un intérieur original, contemporain et stylé. Le carrelage peut être choisi pour habiller aussi bien les murs que les sols.

Les différents types de matériaux

carrelage-bisDe nombreux types de matériaux sont utilisés pour le carrelage intérieur. Il y a d’abord le grès qui est apprécié pour sa facilité de pose et aussi sa solidité. Les trois variantes, à savoir le grés cérame, le grés cérame émaillé et le grès émaillé sont adaptés à toutes les pièces. Le carrelage peut être fait également en pierre naturelle comme le granit et le marbre. Ce type de matériau apporte une touche authentique et luxueuse à la pièce. La pierre naturelle est lourde, donc elle convient pour les pièces situées au rez-de-chaussée. Moins chère que la pierre naturelle, la terre cuite quant à elle offre à la pièce un effet rustique. Ce type de carrelage trouve aussi bien sa place en intérieur comme en extérieur. Un traitement hydrofuge est tout de même nécessaire s’il est installé en salle de bains ou en cuisine.

Bien choisir la couleur de son carrelage

Si vous aimez les couleurs naturelles, vous pouvez porter votre choix sur le carrelage en pierre naturelle avec ses nuances de gris et blanc cassé. Sachez qu’aujourd’hui des carrelages imitation bois et pierre naturelle sont également disponibles sur le marché. Il faudra toutefois retenir qu’un carrelage clair est plus sensible à la salissure et que les traces d’usure sont faciles à remarquer sur un carrelage de couleur foncé. Ainsi, si vous aimeriez choisir des carreaux de teinte foncée, vous devez toutefois privilégier le grès cérame émaillé teinté dans la masse. Si les couleurs claires vous tentent, le grès émaillé constitue un bon choix. Retrouvez de nombreux conseils sur comment choisir la couleur de votre carrelage sur cet article. Pensez également à choisir un bon fournisseur comme pour éviter de mauvaises surprises.

Tuto

Une seconde vie pour le sapin de Noël ?

Fin décembre et l’arbre aux jolies épines vertes commence à perdre de son éclat. Le sentiment est ambivalent : ça fend le cœur parce qu’on a construit d’agréables souvenirs auprès de lui, il participait pleinement à la décoration de la maison ; et en même temps, on n’en peut plus de ramasser ses morceaux et de l’avoir entre les pattes. Alors à moins qu’on ne le recycle en volets en bois ou en barrière de sécurité (mais il en faudrait plus d’un…) on se pose la question : que faire de ce personnage de Noël sur le déclin ?

hk

Pas sur le trottoir

Quelque cinq millions de sapins naturels se voient attribués le même sort pour les fêtes de fin d’année. On leur cherche un endroit où terminer – poursuivre, dans le meilleur des cas – leur existence d’arbre-objet. Et attention, n’imaginez pas le balancer sur un trottoir. Si on vous prend la main dans le sac, vous aurez à vous acquitter de 150 euros d’amende.

Les meilleures résolutions

Concernant l’avenir du sapin, voici, selon nous, les solutions les plus nobles qui s’offrent à vous.

Si vous avez investi dans un sapin en pot, maintenez-le en vie, malheureux ! Il absorbe du CO2 et fait le bien autour de lui. Filez donc le planter dans votre jardin ou dans la forêt un jour où il fait bon (évitez le gel, en fait) et arrosez-lui la motte convenablement pour l’aider à s’adapter à son nouvel environnement.

Si vous avez osé acheter un sapin artificiel confectionné à l’étranger à grands renforts de plastique et de polluants, gardez-le. C’est le moins que vous puissiez faire pour réduire son impact sur l’environnement. On estime qu’un sapin artificiel doit être conservé (et réutilisé) vingt ans pour atteindre le même bilan carbone qu’un sapin naturel.

Si votre sapin coupé est tout sec, sortez les outils, réduisez-le en petits bouts et faites-en du super compost que vous répandrez autour d’arbustes et autres zones vertes. Ça vous donnera l’occasion de faire une balade dans votre jardin, ou mieux, en pleine nature.

La tendance déco autour du bois, le point de l’ébéniste

Actuellement, une des grandes modes qui caractérisent l’univers du bricolage et de la décoration, la recherche afin de redonner un coup de jeunesse.
Si l’on prend l’exemple de l’étagère en bois, alors on constate que c’est l’un des matériaux les plus simples à appréhender si jamais vous désirez effectuer des travaux de rénovation ou pour vous entraîner si vous êtes débutants…

exemple-de-letagere-en-bois

De plus, fait de rénover une étagère en bois vous permettra pouvoir conserver beaucoup plus de temps l’éclat de votre meuble tout en apprenant à permettre au bois de retrouver son essence originelle.

La phase de ponçage

Tout d’abord, il vous sera nécessaire d’effectuer une phase de ponçage du bois afin de lui redonner son éclat originel …mais également de procéder à un engrenage, si possible avec une ponceuse circulaire. Si vous n’avez pas ce type d’appareil à disposition, alors sachez que vous pouvez louer, ce qui fait très pratique si jamais vous n’avez pas énormément de besoins en matière de bricolage, plutôt que d’acheter une ponceuse ou ce genre de matériaux des centaines d’euros pour au final ne pas vraiment l’utiliser. Je vous rassure, il n’y aura pas de tâche de soudure ici, c’est promis !

poncage

La deuxième étape consiste à appliquer un produit spécifique qui va avoir pour but de protéger votre bois notamment contre des phénomènes physiques comme l’altération ou encore les tâches qui peuvent arriver avec le temps.

Vernisser le tout

N’hésitez pas à passer au moins deux couches de ce type de vernis et de le faire par exemple tous les six mois afin de garantir la solidité et la durabilité de votre meuble en bois. La démarche du ponçage vise avant tout à essayer d’éliminer tous les défauts que pourrait contenir votre meuble qui, en suivant avec le temps, pourrait contenir des imperfections qui pourraient ensuite être difficiles à appréhender si elles sont pas éliminées. Pour celles et ceux qui seraient (nul) pas très doué dans l’art du ponçage, alors orientez vous sur ce site qui offre un bon tutoriel sur le sujet : http://travaux.info/faq/peinture/comment-poncer-une-surface-avant-de-la-peindre
C’est la raison pour laquelle vous devez utiliser une ponceuse circulaire, qui restera beaucoup plus facile dans cet objectif. Le papier de verre peut être aussi une solution, mais beaucoup plus fastidieux à utiliser et vous prendra beaucoup plus de temps pour arriver à poncer votre voix afin de lui redonner un aspect potable…

Si jamais vous avait la chance de pouvoir obtenir une ponceuse, alors nous vous conseillons d’utiliser un grin d’environ 120 dans le but d’effectuer l’égrenage le plus adapté possible. En revanche, le papier de verre sera largement suffisant pour les pieds, étant donné que la ponceuse sera totalement inadaptée en termes de structure pour pouvoir épouser les formes des pieds de votre meuble en bois. Une fois ces deux étapes réalisées, alors rien ne vous empêche de pouvoir redécorer comme vous le voulez votre meuble, en utilisant une peinture qui pourrait être la plus douce et la plus délicate possible pour votre meuble.
Bon ponçage les amis, j’espère que ce petit tuto vous aura plû !